Aide
MELIDAYS jusqu'à -30% - shop now >

K-WAY

En 1965, alors qu’il est au Café de la Paix, à Paris, Léon Claude Duhamel a l’idée de créer un vêtement en nylon en cas de pluie. Il produit alors un modèle en coloré, imperméable et unisexe qui va révolutionner la vie des français: le K-Way est né. Pourquoi "K-Way"? Pour faire croire qu'il s'agit d'un produit américain! "En cas" devient "K-Way" et son concept, une liberté totale en cas de pluie renforcé par des couleurs pop et une poche-banane à l'avant pour le ranger facilement, fait un carton pendant plusieurs générations. Aujourd'hui K-Way fait un retour fracassant chez les grands mais aussi dans la mode enfant: nouveau style, nouvelles matières, nouveaux imprimés, la marque tricolore persiste et signe: le fun d'abord!

Le retour de K-Way

Nostagie des eighties et vague streetwear ont remis l’une des icônes du vêtement français sur le devant de la scène. K-Way a le vent en poupe ! Coupe-vent cool aux couleurs pop, le petit blouson en nylon survole les swinging sixties avec style mais c’est dans les années 80 que naît la success story. Grâce au film « La Boum », le K-Way bleu marine « à la Sophie Marceau » intègre tous les foyers français, les enfants de l’époque voulant tous ressembler aux personnages du film. Le truc en plus de K-Way ? Sa poche-banane si 80’s pour le plier facilement, et cette fameuse ceinture élastique à trois bandes.

Peu à peu tombé dans l’oubli, l’imperméable frenchy qui a protégé des générations d’enfants de la pluie et du vent fait un retour fracassant. Les directeurs artistiques des labels les plus pointus le transforment en must-have aux couleurs de leurs marques le temps de collaborations qui cassent instagram. Ainsi, on a vu K-Way défiler entre deux robes du soir Valentino ou Fendi, donner une touche sportswear aux looks Mary Katranzou, céder aux sirènes beachwear d’Isabel Marant, s’associer aux très branchés A.P.C, Maje et IKKS ou dire « oui » à une collection capsule avec le label AMI. « Collaborer avec K-Way était une évidence pour moi » a déclaré Alexandre Mattiussi, son créateur. « J’ai toujours aimé travailler avec des marques avec lesquelles j’ai une connexion émotionnelle, une certaine nostalgie. Je portais un K-Way étant petit et j’en porte toujours aujourd’hui. »

K-Way pour enfants

Et la griffe de réinvestir le vestiaire de ses premiers addicts, les enfants. On peut à nouveau offrir à son garçon ou sa fille ce bon vieux K-Way jaune qui nous a fait chanter sous la pluie. La marque réédite ses modèles iconiques du 4 au 14 ans, sacrés imperméables (ou imperméables sacrés, on ne sait) pratiques et inusables au style vintage plus tendance que jamais. Choisir un K-Way pour enfant, c’est opter pour l’excellence du savoir-faire français mais aussi ouvrir une page de l’Histoire de France. Car plus de 30 ans après sa création, K-Way est entré dans le dictionnaire. Plus qu’une marque de vêtements, le nom de ce coupe-vent est rentré dans l’usage courant pour désigner un vêtement qui protège contre la pluie. Tout est dit.

 

Produits 41 Produits